À propos de moi

Dès le début de l’adolescence, ma question principale s’est intéressée à la problématique du bonheur. En recherchant des réponses à travers la philosophie (Nietzsche, Platon, Kierkegaard), la psychologie (Psychologue formé à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand), puis l’ésotérisme, j’ai enfin trouvé écho à ma recherche dans la pratique méditative.

Observant les points communs entre ces disciplines, j’ai pu avancer à petits pas vers une compréhension globale de la question. L’ésotérisme m’a amené à recentrer ma pratique sur moi plutôt que sur la réflexion. Cette étape a été une avancée majeure dans mon entendement des mécanismes du bonheur.

Ainsi pour reprendre la phrase de Jung : « Qui regarde à l’extérieur, rêve. Qui regarde à l’intérieur, s’éveille », je suis progressivement passé du rêve à l’éveil. Et cet éveil progressif m’a permis de cerner le problème et de le réguler. Je n’étais plus un ballot fracassé par les intempéries de l’extérieur mais plutôt un espace de vide attaché par des centaines d’illusions. En me recentrant sur cette essence, j’ai commencé à comprendre comment détacher les liens et ne faire qu’un avec le bonheur. Cette voie durement travaillée après des années de pratique et d’errance intellectuelle m’a permis de cibler efficacement les rouages du bonheur et les dynamiques à acquérir pour le préserver. Tel un feu intérieur, il est facile de l’allumer, mais très ardu de l’entretenir. Ça c’est le travail de tout une vie. Mais apprendre avec quelqu’un à faire du feu est un réconfort sans pareil. C’est ce que je vous propose de réaliser avec moi.